Initialement, la prime à l’embauche des travailleurs handicapés devait être versée pour les contrats conclus jusqu’au 28 février 2021. Puis, une première extension a été prévue pour les contrats conclus jusqu’au 30 juin 2021. Enfin, un nouveau report est annoncé par le gouvernement pour les contrats conclus jusqu’au 31 décembre 2021.

  • A quoi correspond cette prime ?

Cette prime à l’embauche des travailleurs handicapés consiste en une aide temporaire de l’État qui est versée à hauteur maximale de 1 000 € chaque trimestre, et au maximum durant un an.

Cette prime est destinée à l’employeur et non au salarié et son bénéfice est ouvert à tous les employeurs du secteur privé.

 

  • Le montant de la prime

Son montant maximal est égal à 4 000 € pour un salarié à temps plein. Il est proratisé en fonction du temps de travail et de la durée effective du contrat.

Elle n’est pas due pour les périodes d’absence non rémunérée du salarié, ni en cas d’activité partielle.

 

  • Les conditions d’obtention de l’aide

Cette aide est versée pour l’embauche d’un salarié bénéficiant d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé au jour de la signature du contrat :

  • Du CDI ou du CDD d’au moins 3 mois ;
  • Dont la rémunération n’excède pas 2 fois le Smic (3 110€ mensuel).

Le contrat doit avoir été conclu entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021.

 

  • Comment faire la demande ?

La demande d’aide s’effectue en ligne. Attention, elle doit être déposée dans les 6 mois maximum après le début du contrat.

Par ailleurs, l’employeur doit fournir une attestation de présence du salarié pour chaque trimestre du contrat. Il faut le fournir dans les 4 mois après la fin du trimestre validé.

NB : Un décret est attendu pour sa mise en œuvre.