Bénéficier d’une aide financière exceptionnelle en embauchant un apprenti

 

Dans ce contexte de crise sanitaire, le gouvernement eu la volonté de soutenir l’apprentissage.

Pour cela, il mit au point un plan de soutien et de relance de l’apprentissage.

La circulaire publiée met en place une aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis, prolonge la période de Centre de Formation d’Apprentis et apporte une aide pour l’achat d’équipements.

 

  1. Une aide à l’embauche d’apprentis exceptionnelle
  • Mise en place de l’aide : du 1 juillet 2020 au 28 février 2021.
  • Montant de l’aide :
  • 5 000 € pour apprentis mineurs
  • 8 000 € pour apprentis majeurs
  • Bénéficiaires de l’aide :

Elle est valable pour toutes les embauches d’apprentis préparant un diplôme (allant du CAP à la licence professionnelle).

ATTENTION : elle n’est pas valable :

– Pour les formations de niveaux bac+4 et bac+5 ;

– Pour les contrats de professionnalisation

  • Entreprises moins de 250 salariés :

Seule condition : il faut déposer un contrat d’apprentissage, le cerfa n°10103. Il peut se trouver sur le site du ministère du travail.

  • Entreprises plus de 250 salariés :

Il faut déposer le contrat d’apprentissage ET respecter le quota légal de 5% d’alternants dans l’effectif.

Le quota est à atteindre en 2021. Sinon, obligation de rembourser l’aide.

 

  1. Prolongation de la période de signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise
    • Elle passe temporairement de 3 mois à 6 mois.
    • La mesure s’appliquera à tous les (derniers) jeunes qui entreront en Centre de Formation d’Apprentis à partir de septembre 2020.
    • Ils auront jusqu’au 28 février 2021 pour trouver un employeur.
    • Si le jeune reste sans contrat, il sera quand même resté rattaché au Centre de Formation d’Apprentis pendant ces 6 mois (contre 3 auparavant).
    • Durant cette période, le CFA est financé pour assurer l’accueil du jeune.

 

  1. Aide à l’achat du premier équipement
  • L’achat d’un ordinateur portable rentre dans l’aide des premiers équipements.
  • L’aide est plafonnée à 500 €.
  • Elle est versée par les OPCO.
  • Objectif : que les CFA se constitue un « parc d’ordinateurs et d’équipements numériques », qui serait prêtable aux jeunes et que les apprentis soient couverts « grâce à la mutualisation ».

 

L’UNSFA met à disposition de ses adhérents, des fiches sur le contrat d’apprentissage, le contrat professionnalisation, le cerfa n°10103, des aides pour rédiger lesdits contrats et pour définir la rémunération.