Réaction de l’Unsfa aux propos du Général Georgelin du 13/11/2019 devant la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale

Communiqué de presse du vendredi 15 novembre 2019

A la suite de ces propos vulgaires et déplacés, l’Unsfa souhaite exprimer tout son soutien à Philippe Villeneuve. Les propos tenus par le général Georgelin ne sont pas acceptables et sont proprement indignes d’un représentant de l’Etat.

Quelles que soient les convictions de chacun dans un dossier aussi complexe que le chantier de Notre-Dame, les propos tenus, qui plus est devant des représentants élus de la nation, sont inacceptables.

La bonne réussite de ce chantier d’importance internationale implique qu’il soit réalisé dans une attitude respectueuse des compétences et connaissance techniques de chacun. Philippe Villeneuve, architecte des Monuments Historiques à qui l’Etat lui-même a confié une mission de préservation du patrimoine national et de Notre-Dame en particulier, doit pouvoir travailler dans des conditions de confiance et de respect avec les autres intervenants et c’est à l’Etat de lui assurer ce cadre de travail.

Nous avons pris note des différentes réactions des représentants de l’Etat qui dénoncent la manière dont il s’est exprimé, et nous nous en félicitons, nous nous interrogeons cependant sur les fonctions que le général Georgelin doit prendre au sein du futur établissement public dont la création est prévue début décembre.

Laure-Anne GEOFFROY
Vice-présidente