Entretien professionnel et état des lieux : toujours obligatoires mais légèrement assouplis.

  • Obligation légale de l’employeur

Depuis loi 5 mars 2014, l’employeur a l’obligation de faire bénéficier à ses salariés d’un entretien professionnel tous les 2 ans pour examiner les perspectives d’évolution possible du salarié.

 

  • L’organisation de l’état des lieux en 2020

De son côté, l’état des lieux est organisé au bout de 6 ans.

Ainsi, les salariés en poste à l’entrée en vigueur de la loi, c’est-à-dire mars 2014 et appartenant toujours à l’entreprise, devaient avoir leur entretien bilan avant le 7 mars 2020.

En raison des circonstances exceptionnelles, une ordonnance datée du 1 avril 2020, assouplie certaines règles.

L’entretien professionnel qui doit faire l’état des lieux récapitulatifs du parcours professionnel du salarié peut avoir lieu jusqu’au 31 décembre 2020.

  • Concernant l’abonnement correctif au compte personnel de formation (CPF), lorsque le salarié n’a pas bénéficié des obligations prévues par les dispositions de la loi de 2014, celles-ci sont suspendues en 2020. Les dispositions ne s’appliqueront qu’à partir du 1 janvier 2021.
    • Le versement de l’abondement au titre de 2020 devra être effectué dans le cadre des contributions au titre de la formation professionnelle, soit avant le 1er mars 2021.

 

L’UNSFA met à disposition de ces adhérents des fiches complètes concernant l’entretien professionnel, l’état des lieux, leur déroulement.

  • Réalisation d’un entretien professionnel en 2020

Pour la réalisation d’un entretien professionnel, il n’est pas exclu à ce qu’il se déroule sous forme de visioconférence.

Il doit néanmoins respecter les conditions prévues par le code du travail pour sa réalisation comme la rédaction d’un document dont une copie est remise au salarié.